La station du Toulon fait peau neuve

Le SMDE lance un vaste chantier sur l’usine de traitement d’eau potable du Toulon à Périgueux. La première tranche de 2 millions d’euros durera dix-neuf mois. Le gros des travaux sera réalisé par la suite avec notamment une unité de décarbonatation.

Deux millions d’euros de travaux sans augmenter le prix de l’eau pour les contribuables périgourdins, c’est ce que promettent de concert Antoine Audi et Marc Mattera, le président du SMDE (Syndicat mixte des eaux), à qui Périgueux a confié au 1er janvier la compétence eau. « Dès le départ nous nous sommes inquiétés des travaux qui seraient à réaliser », explique Marc Mattera, « et nous savions qu’il y en aurait pour environ 10 millions d’euros ».

Des travaux qui seront réalisés en trois tranches. La première pour 2 millions d’euros, qui vient de débuter et durera dix-neuf mois ; une seconde tranche de 5,6 millions d’euros ; et enfin d’ici quelques années une troisième à 2,3 millions.

>>> Suite de L’article dans la « Dordogne Libre » >>>

Articles en rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 15 =