Décès d’Alain Bernard

Qui ne connaissait pas ici Alain Bernard qui vient de nous quitter ? Il faut immédiatement penser au journaliste de  » Sud-Ouest « que nous avons tous croisé un jour avec  son aspect truculent de
petit bonhomme rondouillard, au canotier vissé sur son chef, ses cravates bariolées et ses bonbons distribués aux petits comme aux grands.
L’ensemble de la presse locale a largement couvert cette actualité en insistant aussi et surtout sur l’amour du métier, sa disponibilité sans faille et sa fine connaissance du monde en général et
des particularismes périgourdins en particuliers, le tout avec un sens humain fort .
On ne sait pas si c’est lui qui a choisi le Périgord ou si c’est la Dordogne qui l’a adopté, mais ils étaient devenus indissociables .
Le quartier du Toulon où il habitait et notre comité ont connu et estimé Alain Bernard ; ce dernier a toujours soutenu nos actions militantes ou divertissantes par sa présence constante aux
évènements locaux, par sa recherche approfondie d’ informations pointues … et il fallait quelquefois savoir répondre avec justesse et prudence à ses sollicitations pour le bien commun.
Son départ à la retraite en 2012 fût un vrai crève-coeur pour lui, accentué par la diminution de ses capacités physiques ces dernières années, seconde secousse à sa liberté d’action.
Merci à lui !

Articles en rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 4 =